06 42 08 18 35
Rémi Anglade
Rémi Anglade | Maréchal-Ferrant / Pareur équin

Rémi Anglade, maréchal-ferrant diplômé d'Etat, je suis installé sur le département du Puy-de-Dôme. Je suis à votre disposition pour parer ou ferrer vos équidés (chevaux de traits, de selles, ânes ou poneys). Je propose mes services aux particuliers ainsi qu'aux professionnels.

Parage (taille du sabot) : parage "en vue de ferrer" ou parage "pieds nus", contactez-moi pour plus d'informations.
Soins des pieds : abcès, fourmilière, fourbure, seimes,etc...
Ferrage à chaud ou à froid, ferrures spécifiques, ferrure plastique Duplo © (appelez-moi pour les commander).

Travail soigné, en toute confiance avec votre animal. Je peux être disponible rapidement.
Au plaisir de travailler avec vous !

PARAGE

  • Je taille l'excédent de corne qui a poussé (l'avalure) à l'aide d'une pince à parer. Il faut prendre soin de redonner le bon aplomb au pied et de faire un parage bien plat.
  • Le sabot pousse de 1 à 2 cm par mois. Le parage a pour but principal d'entretenir le sabot du cheval en taillant la corne en excés, on redonne au pied sa forme et sa longueur optimale. Le parage va aussi éviter à la paroi du sabot de se casser. Les pieds des équidés (chevaux, poneys, ânes) doivent être parés régulièrement : si ce n'est pas fait, cela peut entraîner des problèmes au niveau des articulations et de la structure du sabot. On peut parer le pied en vue de mettre un fer à cheval par la suite, ou parer pour laisser le chaval pied nu (parage naturel ou parage physiologique). Pour plus d'informations n'hésitez pas à me contacter !
  • Le râpage pariétal (face supérieure du sabot) fait disparaître les évasements qui sont souvent dû à un pied trop long. Il s'effectue en tenant
compte de la forme de la couronne et de celle de la
surface d’appui du pied dont le cheval a besoin pour
réaliser les performances attendues de lui, sans pour
autant mettre en péril la santé de ses membres.
  • Lors de chaque ferrage ( toutes les 7 à 8 semaines environ), il faut parer les pieds avant d'appliquer le fer. Cela permet d'enlever l'excédent de corne qui a poussé et de redonner au pied son aplomb normal. On limitera ainsi les souffrances articulaires, ligamentaires et tendineuses. Le parage doit être extrèmement plat afin que le fer soit en contact sur toute la surface du pied.
  • J'effectue un large biseau en bas de la paroi du sabot pour éviter que la paroi ne se fissure et ne se casse. Cela permet aussi d'aider l'équidé dans sa locomotion.
  • Je peux vous proposer de parer votre cheval pour qu'il reste pieds nus (sans ferrure), on appelle aussi cela "parage naturel" ou "parage physiologique". C'est le même parage que pour ferrer, mais on effectura un biseau sur la paroi en contact avec le sol. L'objectif est de parer les pieds pour conserver un bon aplomb et une corne de qualité, on reproduit l'usure des sabots des chevaux à l'état sauvage. L'équidé restant au pré pourra facilement vivre sans être ferré. Un cheval pourra travailler pieds nus dans certaines disciplines, mais il arrive qu'il y ait une usure trop importante du sabot (risque de lésions et de boîterie). Chaque cas est particulier, n'hésitez-pas à me contacter pour en discuter !

FERRAGE

  • Le fer va couvrir l'ensemble de la paroi du sabot et va ainsi offrir un support protecteur au cheval. Les clous, qui permettent la fixation du fer au pied, ne procurent aucune douleur pour le cheval (zone non innervée).
  • Dans la nature, la croissance naturelle du sabot compense l'usure due à la marche. Cependant, l'utilisation moderne que nous avons avec les chevaux ne permet pas au sabot de se renouveler assez rapidement pour rester en bonne santé. Le maréchal-ferrant forge donc des fers adaptés au pieds du cheval afin de prévenir l'usure prématurée de la corne. La ferrure permet également de corriger les défauts d'aplombs et d'apporter un confort au cheval en préservant la sole (zone sous le pied). Le ferrage s'effectue toutes les 7 à 8 semaines environ.
  • On applique le fer chaud sous le pied afin qu'il prenne bien sa place sous le sabot, en appliquant rapidement le cheval ne ressent aucune douleur. Pour les chevaux craintifs du fer chaud, on peut effectuer une ferrure à froid.
  • Plusieurs étapes sont nécessaires pour ferrer un cheval :
    - Analyse des aplombs
    - Parage
    - Choix de la pointure des fers
    - Ajustage à chaud des fers
    - Appliquer le fer à chaud
    - Brochage (mettre les clous)
    - Rivetage des clous
    J'effectue toutes ces étapes dans le respect de votre cheval dans le but qu'il les accepte et non qu'il faille le contraindre.
  • La ferrure en matière synthétique est parfaite pour les chevaux faisant de la randonnée. Son rôle amortisseur et anti-dérapant apporte un confort non négligeable pour le cheval. Le plastique étant très résistant, la ferrure plastique peut durer aussi bien que des fers classiques. Ferrure Duplo © sur commande, contactez-moi.
  • Il existe différents types de ferrures. La ferrure classique avec des fers simples est souvent la plus adaptée et recommandée. Cependant il y a aussi des fers pour aider le cheval dans sa locomotion. Et je peux également vous proposer les fers en matière plastique Duplo © (voir photo), qui apportent un excellent confort au cheval tout en étant résistants.

    Il arrive que pour certaines pathologies ou problèmes d'aplombs, il y ait besoin de fers orthopédiques (formes spéciales). Je travaille en relation avec les vétérinaires afin de trouver la meilleure solution pour chaque équidé.

Localisation et Contacts

© 2016 Remi Anglade | Marechal-Ferrant